healthtunisie@gnet.tn
Appelez-nous: 01 85 85 07 42

Plastie abdominale en Tunisie pour avoir un ventre plat

L’abdoplastie ou plastie abdominale est une intervention de chirurgie esthétique du ventre indiquée chez des personnes présentant une surcharge graisseuse au niveau de l’abdomen avec un relâchement cutané. Elle vise à enlever l’excédent de graisse et de peau et éventuellement à resserrer les muscles de l’abdomen de façon à obtenir un ventre plat et affiner la silhouette.  

Elle  figure parmi les demandes les plus courantes pour une chirurgie esthétique en Tunisie

Causes du relâchement du ventre:

Différentes circonstances peuvent amener à un relâchement du tablier abdominal. Les causes les plus fréquentes sont la grossesse, la ménopause ou un amaigrissement important chez la femme.

Les nouvelles techniques de chirurgie de l’obésité, telle que la sleeve gastrectomie occasionneront, avec la perte de poids, un relâchement cutané important nécessitant un lifting du ventre en particulier.

Consultation pour une plastie abdominale:

Elle va permettre au chirurgien d’apprécier l’excès de graisse au niveau du ventre ainsi que le relâchement de la peau. Parfois une distension des muscles grands droits de l’abdomen sera détectée nécessitant un geste chirurgical associé. Dans d’autre cas, une hernie ombilicale sera découverte et nécessitera un geste associé.

L’examen clinique recherchera s’il est nécessaire de faire une liposuccion au niveau d’autres zones que le ventre telles que les bourrelets des hanches ou poignées d’amour.

Parfois et afin d’avoir un meilleur résultat , on aura recours à la liposuccion aux ultrasons .

Le praticien expliquera le déroulement de l’intervention mais surtout de la période post-opératoire qui comporte des particularités très importantes à connaître comme nous le verrons plus tard.

Enfin, une prise de photos servira de base pour la comparaison avec le résultat après l’opération.

L’intervention de dermolipectomie:

L’abdoplastie est réalisée sous anesthésie générale et dure 2 heures en moyenne.
Elle débute par une lipoaspiration abdominale et éventuellement des poignées d’amour permettant de se débarrasser de la graisse excédentaire. Par la suite, le chirurgien fera une incision au niveau de la région du pubis, comparable à celle de la césarienne mais plus étendue. Après libération de l’ombilic, un décollement de la peau de bonne qualité, située au-dessus de la région ombilicale est réalisé. Une résection de la peau située entre la région ombilicale et le pubis sera réalisée. La peau est ensuite tirée vers le bas et suturée donnant un ventre plat. En fin d’intervention,  un nouvel orifice sera effectué afin de permettre à l’ombilic de retrouver son emplacement habituel.

En cas de relâchement des grands droits de l’abdomen, un renforcement de la musculature abdominale sera réalisé avant l’excision de la peau en excès. Le résultat obtenu sera un ventre plat et ferme.


La cicatrice est basse et transversale, située au niveau du pubis donc cachée par le maillot est fermée par du fil résorbable.

Une gaine de contention est mise en place avant le réveil.

Suites opératoires de l’ abdoplastie

L’opéré(e) est hospitalisé(e) pendant 2 à 3 nuits.

C’est une intervention assez douloureuse surtout pas la tension exercée sur la région abdominale nécessitant un traitement antalgique adapté et une position allongée demi-assise.

La ceinture abdominale devra être portée durant cinq semaines après l’intervention afin de diminuer l’œdème, draper la peau et maintenir la suture musculaire. Le chirurgien prescrira un traitement anticoagulant préventif (injection quotidiennes) qui sera maintenu pendant dix jours visant à prévenir la formation de caillots sanguins veineux.

Des bleus (ecchymoses) et des gonflements (œdème) apparaissent et persistent durant les 2 semaines qui suivent l’intervention.
L’arrêt de travail est de 15 jours.

Modifications après l’intervention

Elles sont très importantes à connaître par les patients avant l’opération pour éviter les quiproquos et les inquiétudes inutiles.

Du fait de la lipoaspiration du ventre et du décollement de la peau lors de la dermolipectomie, un épanchement de liquide lymphatique prend place sous la paroi abdominale. Il se traduit par un gonflement du ventre parfois important. Dans certains cas, ce liquide va sortir à travers l’ombilic lorsqu’il est sous tension et parfois même à travers la cicatrice. Il faut bien comprendre qu’il ne s’agit pas d’une complication et ne compromettra en rien le résultat final. Les meilleurs moyens d’accélérer la résorption de cet épanchement liquidien sont le port régulier de la gaine abdominale et les séances de drainage lymphatique. Sa disparition totale met 2 à 3 mois permettant de mieux apprécier le résultat de l’intervention.

Complications de l’abdominoplastie

Comme il n’existe pas de chirurgie à risque zéro, nous allons en citer les plus connues.

Les plus fréquentes sont celles liées à la cicatrisation. Son principal ennemi est le tabac qu’il faudra absolument arrêter avant l’intervention. Il peut occasionner un retard de cicatrisation voire même une désunion ou ouverture partielle nécessitant plusieurs semaines pour une fermeture totale. en dehors de facteur, il est également possible que la cicatrice soit inesthétique: large, rouge ou même sous forme de chéloïde particulièrement sur les peaux foncées. Dans ces cas, une reprise sous anesthésie locale pourra être effectuée donnant généralement un bon résultat du fait qu’il n’existe plus de tension exercée sur la peau.

Les autres complications sont plutôt rares et nous citerons:

  • L’hématome ou saignement dans les heures qui suivent l’opération nécessitant une reprise chirurgicale afin de l’évacuer.
  • L’infection: rarissime, elle nécessite un traitement local et une antibiothérapie.
  • Les thromboses veineuses périphériques et l’embolie pulmonaire prévenues par l’administration d’anticoagulants.
  • Les complications liées à l’anesthésie générale.

Durée de séjour pour une abdominoplastie en Tunisie

La durée de séjour, en Tunisie,  pour une plastie est déterminée de façon à permettre à l’opérée d’avoir les soins nécessaires avant de partir chez elle et à être suivie par son chirurgien pour éviter toute complication qui pourrait survenir.
Il est à noter que les rares complications possibles arrivent dans les 48h qui suivent l’acte chirurgical.

Le séjour total est de 7 jours.

infermiere-430x280

Contactez-nous:

*
*
*
*
*
*